Nouvelles du 22 mars sur Kanata-Nord et la COVID-19

Bonsoir Kanata-Nord,

Il a encore fait beau et froid aujourd’hui. J’aimerais faire le point avec vous en m’attardant sur deux éléments importants. Je voudrais tout d’abord vous faire part des renseignements importants fournis par notre médecin chef en santé publique, la docteure Vera Etches. Je vous fournirai ensuite mes réponses à quelques questions fréquemment posées par nos concitoyens, afin que vous puissiez disposer de l’information juste dont vous avez besoin pour rester en santé et prendre des décisions éclairées pour vous-mêmes, vos proches et l’ensemble de notre collectivité.

Le point avec notre médecin chef en santé publique, la docteure Vera Etches :

Santé publique Ottawa a obtenu confirmation en laboratoire de la propagation du nouveau coronavirus (COVID-19) à Ottawa. Nous avons 27 cas confirmés en laboratoire (confirmés ou indéterminés) signalés à Ottawa aujourd’hui. Cinq de ces personnes n’ont pas d’antécédents connus de déplacement à l’étranger, de lien avec une personne ayant voyagé ou de contact étroit avec une personne contaminée. Nous commençons à observer des cas chez les professionnels de la santé. Selon les données modélisées, il pourrait y avoir jusqu’à 4 000 cas de COVID-19 dans notre collectivité.  Étant donné que la plupart des cas sont légers et non détectés, j’aimerais insister sur l’importance de traiter toutes nos interactions avec les autres comme autant de sources possibles de transmission de la COVID-19.

Pour le moment, je vous demande à TOUTES et à TOUS de pratiquer la distanciation sociale. Pour être claire – puisque certaines personnes croient qu’elles peuvent rendre visite à leurs amis – la distanciation sociale signifie qu’il faut rester seul et non pas prévoir des réunions de 50 ni même 10 personnes.

En tant que collectivité, nos efforts sont nécessaires. Les mesures que vous prendrez vous affecteront non seulement vous, mais aussi vos proches et nos concitoyens plus vulnérables. Bien que nous comprenions que les gens pensent à leurs proches – grand-père et grand-mère, amis et membres de la famille –, ce n’est pas du tout le moment de leur rendre visite en personne. Trouvez d’autres moyens créatifs, le vidéobavardage ou le téléphone par exemple, pour prendre contact avec ceux que vous aimez.

La période n’est pas non plus propice aux sorties non essentielles. Nous collaborons avec la Ville pour clarifier davantage ce que nous entendons par activités essentielles ou non essentielles à Ottawa. J’aimerais souligner le fait qu’il faut éviter de se rendre dans des commerces non essentiels, notamment mais sans s’y limiter les boutiques de vêtements, les salons de coiffure, de manucure ou de tatouage, les salles de sports et de conditionnement physique, les concessionnaires automobiles, les ateliers de réparation, les salles de réception et les centres de congrès.

Beaucoup de gens rentrent chez eux après le congé du mois de mars et auront besoin de denrées et d’articles de première nécessité. Si tel est votre cas, isolez-vous et demandez à des proches ou à des amis de faire l’épicerie pour vous. Cette information n’est peut-être pas parvenue aux oreilles de tous, même si nous avons multiplié nos messages dans les aéroports. On peut obtenir en ligne des recommandations détaillées sur l’auto-isolement.

La distanciation sociale est importante pour tout le monde à l’heure actuelle, mais plus particulièrement pour nos aînés (plus de 55 ans). Voici quelques moyens grâce auxquels vous et votre famille pouvez mettre en pratique la distanciation sociale :

  • Parlez à votre superviseur, à votre gestionnaire ou à votre employeur de la possibilité de travailler à domicile lorsque cela est possible.
  • Évitez de rendre visite à des amis ou à des proches âgés. Utilisez le téléphone, le vidéobavardage ou les médias sociaux pour garder le contact, à moins que la visite ne soit absolument indispensable.
  • Évitez tous déplacements non essentiels dans la collectivité.
  • Gardez les fenêtres ouvertes si vous devez vous rendre dans la collectivité pour un déplacement essentiel en taxi ou en covoiturage.
  • Annulez les rassemblements de groupes.
  • Organisez des réunions ou des rencontres virtuelles.
  • Passez du temps à l’extérieur et dans des endroits où on peut maintenir une distance de 2 mètres (6 pieds) les uns des autres.

Vous pouvez quand même sortir vous promener, aller au parc ou promener votre chien. Si vous avez besoin de provisions, allez à l’épicerie. Nous recommandons simplement, pendant que vous êtes dehors, d’éviter les foules et de maintenir une distance de deux mètres (six pieds) par rapport aux autres.

Il est important pour la population de continuer de prendre des précautions normales afin d’aider à stopper la propagation des microbes :

  • Lavez-vous souvent les mains avec de l’eau et du savon ou utilisez un désinfectant.
  • Évitez de vous toucher les yeux, le nez et la bouche à moins de venir tout juste de vous laver les mains.
  • Toussez et éternuez dans un mouchoir en papier ou dans votre coude et non dans votre main.

Je tiens à rappeler à quel point il est important de continuer à s’entraider pour affronter cette situation et de rechercher de l’information exacte et actuelle. Je vous invite à continuer de consulter le site Santepubliqueottawa.ca/coronavirus.

Foire aux questions :

Question : Je reviens tout juste d’un voyage à l’étranger. J’étais en Floride depuis un certain temps et je n’ai aucun symptôme. Que conseille Santé publique Ottawa?

Réponse :

  • Auto-isolement et autosurveillance pendant 14 jours. Si des symptômes comme la fièvre, la toux ou des difficultés respiratoires apparaissent, consultez les plus récentes recommandations de SPO disponible sur leur page consacrée à la COVID-19.
  • Si vous devez rentrer chez vous depuis l’aéroport en taxi ou en covoiturage, pensez à ouvrir la fenêtre.
  • Si vous étiez à l’étranger lorsque les dernières directives sur les voyages sont entrées en vigueur et que vous avez besoin de vous approvisionner pour votre ménage, demandez à une personne qui ne s’isole pas de le faire pour vous ou renseignez-vous sur les possibilités de livraison à domicile. Si aucune de ces solutions n’est possible, essayez d’y aller pendant les heures creuses et restez à un ou deux mètres (trois à six pieds) des autres.
  • Vous pouvez quand même sortir vous promener, aller au parc ou promener votre chien. SPO vous recommande, si vous sortez, d’éviter les foules et de maintenir une distance d’un ou deux mètres (trois à six pieds) des autres.
  • Restez à la maison :
    • N’utilisez pas les transports publics, les taxis ou le covoiturage.
    • N’allez pas au travail, à l’école ou dans d’autres lieux publics.
    • Votre prestataire de soins de santé ou Santé publique Ottawa vous dira quand vous n’aurez plus besoin de vous isoler.
  • Évitez tout contact avec les autres :
    • Restez autant que possible dans une pièce séparée, loin des autres personnes de votre domicile, et utilisez une salle de bain séparée si vous en avez une.
    • Veillez à ce que toute pièce partagée soit bien aérée (p. ex. fenêtres ouvertes).

D’autres détails et directives sont disponibles ici. Ces recommandations visent à garantir la sécurité de tous. Il est primordial que chacun d’entre nous les respecte. Si vous êtes en auto-isolement et avez besoin d’assistance pour faire votre épicerie ou vos courses, votre collectivité est prête à vous aider. Communiquez avec moi et mon équipe ici, et nous ferons en sorte que vous obteniez de l’assistance.

Question : Comment puis-je évaluer mes symptômes et savoir si je dois me soumettre à un test de dépistage de la COVID-19?

Réponse : Le gouvernement de l’Ontario a mis au point un outil d’auto-évaluation disponible ici. Si vous pensez avoir des symptômes de la COVID-19 ou si vous avez été en contact étroit avec une personne qui en est atteinte, utilisez cette auto-évaluation pour déterminer si vous avez besoin de soins supplémentaires.

Question : Qu’entend-on par distanciation sociale? En quoi est-ce différent de la distanciation physique?

Réponse : Il est important de maintenir des relations sociales pendant cette période difficile. La notion de distanciation sociale n’exclut pas toute interaction avec les autres. Nous devons actuellement rester à la maison le plus possible et maintenir, lorsque nous sortons, une distanciation de deux mètres (ou six pieds) les uns par rapport aux autres. J’ai observé d’excellents exemples d’interaction sociale la semaine dernière, qui ont permis à chacun d’interagir comme il le souhaitait. Il existe des outils magnifiques pour interagir socialement, comme Facetime, WebEx et Zoom, des logiciels d’appel vidéo qui nous permettent de parler à nos collègues, à nos amis et à nos proches tout en les voyant. Le moment se prête parfaitement à ce genre d’expérience!

Question : Pourquoi Hydro Ottawa n’applique-t-il pas des tarifs d’heures creuses? Puisque tout le monde est confiné chez eux, notre consommation d’électricité est supérieure à la normale et nous ne pouvons pas nous le permettre financièrement.

Réponse : J’ai reçu de nombreux messages de résidents demandant un passage des tarifs d’électricité à ceux des heures creuses. J’ai parlé avec le directeur général d’Hydro Ottawa lundi dernier, et il fait pression en ce sens auprès du gouvernement provincial. Cette directive doit venir du provincial. J’espère que nous aurons des nouvelles à ce sujet la semaine prochaine.

Question : On parle de plus en plus de confinement dans d’autres pays et dans certaines régions du Canada. Qu’en sera-t-il à Ottawa?

Réponse : Il est important de savoir que nos experts surveillent en permanence la situation et prennent leurs décisions en s’appuyant sur les preuves et la science, et j’ai pleinement confiance en leurs décisions. Santé publique Ottawa et le médecin hygiéniste en chef de l’Ontario ont déjà été très clairs à ce sujet. Nous ne devons pas effectuer de déplacements non essentiels, nous devons nous abstenir de tout regroupement et nous devons pratiquer l’auto-isolement et l’autosurveillance. Notre collectivité doit s’affirmer et faire sa part. Nous ne devrions pas avoir besoin d’un cadre légal pour faire les bons choix et sauver des vies.

Question : Des restrictions seront-elles mises en place en matière de médicaments sur ordonnance? Je ne crois pas qu’il y ait de règle à ce sujet en Ontario. Je crains donc que les gens fassent des réserves et que cette situation donne lieu à une pénurie de médicaments.

Réponse : Santé publique Ottawa a indiqué que, à l’heure actuelle, le gouvernement provincial n’avait pris aucune précaution supplémentaire pour limiter l’achat de médicaments sur ordonnance. Cette question a été soulevée lors d’une récente conférence de presse du premier ministre. La ministre Elliott a indiqué, en réponse à une question sur le renouvellement des ordonnances, que son ministère envisage d’imposer des renouvellements aux 30 jours afin de garantir l’approvisionnement des personnes qui en ont besoin. Vous devez toutefois noter qu’aucune annonce officielle n’a pour le moment été faite à ce sujet.

Question : La Ville entend-elle fermer les terrains de jeux municipaux? Je vois des gens qui laissent leurs enfants y aller et je suis préoccupé par la propagation du virus.

Réponse : La médecin chef en santé publique examine en ce moment cette question. Je crois que de nouvelles recommandations seront faites bientôt à ce sujet. En tant que maman de trois enfants, je vous conseille vivement d’appliquer le principe de distanciation physique et d’éviter jusqu’à nouvel ordre de fréquenter les structures de jeux.

La Chambre des communes se réunira mardi et le Conseil municipal mercredi de cette semaine. La semaine qui s’en vient sera cruciale avec le retour des voyageurs des vacances de mars et des retraités migrateurs qui rentrent au pays. Je vous ferai tous les soirs un résumé de la situation.

Vous pourrez par ailleurs assister, mardi à 19 h à une réunion communautaire virtuelle des résidents de Kanata-Nord, que j’animerai sur ma page Facebook. Je sais que vous êtes nombreux à avoir des questions et je vous encourage à me les soumettre dans la section réservée aux commentaires pendant la réunion. Je n’aurai pas toutes les réponses immédiatement, mais je ferai en sorte de donner suite à vos questions. La vidéo sera également disponible sur mon site Web, pour le cas où vous n’auriez pas accès à Facebook.

Pour terminer, je vous invite à prendre soin de vous. Déconnectez-vous des actualités et des médias sociaux. Prenez l’air tout en respectant une distance de sécurité avec les autres. En vous adaptant aux conditions actuelles, pensez à votre santé physique et mentale.

Comme toujours, votre collectivité est là pour vous. Si vous avez besoin d’assistance, n’hésitez pas à faire signe.

Restons en santé Kanata-Nord!