Comptes rendus sur le Programme de lutte contre les moustiques nuisibles de Kanata Nord

La semaine dernière, je me suis réunie avec GDG Canada pour parcourir le plan du Programme 2020‑2024 de lutte contre les moustiques nuisibles dans Kanata‑Nord.

Cette année, des changements ont été apportés à ce programme. Ainsi :

  • GDG affectera plus d’employés aux traitements;
  • GDG a rehaussé de 65 hectares la zone de traitement (qui s’étendra jusqu’à la rivière Carp et au‑delà de la promenade Huntmar), puisqu’elle croit qu’il y aura beaucoup d’« éclosions » dans cette zone. Elle devrait ainsi pouvoir réduire la population de moustiques dans les zones environnantes;
  • GDG a aussi recensé d’autres secteurs prioritaires nouveaux, comme l’indiquent les cartes ci‑après; elle consacrera à ces secteurs des ressources supplémentaires pour l’évaluation et le traitement dans le cadre de ce programme;
  • selon le plan, les équipes commenceront les traitements au sol dans la semaine du 20 avril et dans les airs vers la fin de la semaine du 20 avril, si la météo est clémente.

Les cartes ci‑après donnent une idée des zones auxquelles GDG consacrera des efforts supplémentaires par rapport à l’an dernier. Les zones mises en évidence sont celles dans lesquelles des changements ont été apportés pour donner suite aux commentaires des résidents, aux données de piégeage et aux leçons apportées par les années précédentes. Grâce aux ressources supplémentaires qu’elle affectera aux travaux, GDG pourra étendre son périmètre d’intervention sans nuire aux priorités existantes.

Sites nouveaux et augmentés non loin du parc environnemental Monk, selon le relevé de terrain et les données de piégeage.

Sites nouveaux et augmentés non loin de Marshes Village, recensés d’après les commentaires des résidents.

Agrandissement de la zone d’intervention de la rivière Carp, passé la promenade Huntmar, selon le relevé de terrain et les données de piégeage.

Autres sites non loin de l’étang Beaver, recensés grâce au relevé de terrain et aux données de piégeage.

Site augmenté derrière le croissant Escarpment, recensé grâce au relevé de terrain, aux données de piégeage et aux commentaires des résidents.

Ces nouveaux sites de traitement viennent s’ajouter aux sites prioritaires existants dans les efforts de maîtrise de la population des moustiques durant l’été, par exemple l’étang Beaver, la rivière Carp, les hautes‑terres de South March et d’autres secteurs non loin de Marshes Village. GDG sait aussi que certains sites doivent être traités plus fréquemment que d’autres.

Je continuerai de travailler en étroite collaboration avec GDG à ce programme pendant tout le printemps et tout l’été afin d’en respecter l’objectif, qui consiste à réduire de 80 % la population des moustiques nuisibles. Je vous invite à continuer de communiquer avec nous si vous avez des questions ou des motifs de préoccupation.