Le point sur la COVID-19 dans Kanata-Nord : le 23 avril 2020

Chers résidents et chères résidentes de Kanata‑Nord,

Merci de continuer de vous intéresser à ces comptes rendus journaliers et de les commenter. Je continuerai de vous adresser ces comptes rendus tant que cette pandémie durera et que tous les ordres de gouvernement mettront tout en œuvre pour aider les résidents à traverser cette crise. Je vous invite à communiquer avec nous n’importe quand pour nous adresser vos questions et vos motifs de préoccupation ou si vous avez besoin d’aide.

Comptes rendus de la conseillère de Kanata‑Nord

  • Le temps s’embellit, et je m’attends à ce que les résidents sortent pour profiter du beau temps dans les prochains jours. Les trottoirs et les sentiers seront donc achalandés. N’oubliez pas de garder un écart de 2 mètres avec ceux et celles que vous croisez. N’hésitez pas à marcher sur les pelouses et les boulevards quand vous le pouvez afin de respecter la distanciation voulue.
  • La semaine dernière, j’ai parlé à GDG de sa stratégie pour améliorer les résultats du Programme de lutte contre les moustiques nuisibles de Kanata-Nord. Il y aura des changements à apporter au programme cette année, ce qui permettra entre autres d’agrandir les zones de traitement. Nous nous attendons à constater des améliorations dans les résultats. Pour en savoir plus, veuillez cliquer sur ce lien.
  • Conscients des besoins des personnes vulnérables, qui doivent pouvoir se rendre facilement à leur supermarché, les établissements comme Metro et Farmboy déploieront un système qui donnera la priorité à ces personnes lorsqu’elles passent leurs commandes en ligne et par téléphone. On s’attend à ce que ce système de priorités soit déployé dans la prochaine semaine. Nous remercions l’Association communautaire de Beaverbrook, qui nous a donné cette nouvelle information! Je continuerai de mettre à jour la liste #AchatLocal sur mon site Web en y ajoutant cette information. Soyez attentif et attentive à l’astérisque (*), qui désigne les établissements qui font appel à ce nouveau système.
  • En parcourant la collectivité, je suis enthousiasmée de voir qu’il y a de plus en plus de drapeaux canadiens qui flottent fièrement. Il s’agit d’un excellent rappel de la solidarité dont nous faisons preuve en restant confinés à la maison et de la reconnaissance que nous exprimons à nos travailleurs de première ligne. Gardons le moral! Nous sommes tous solidaires!

Comptes rendus de Santé publique Ottawa et de la Ville d’Ottawa

Santé publique Ottawa (SPO) et la Ville d’Ottawa ont publié aujourd’hui les comptes rendus suivants.

  • SPO fait savoir qu’il y a maintenant 977 cas, dont 34 sont nouveaux. Tragiquement, trois autres personnes sont décédées à cause du coronavirus, ce qui porte à 35 le nombre total de décès à Ottawa.
  • Au début de la semaine, j’ai fait un compte rendu des travaux du Groupe de travail sur les besoins humains avec Jim Watson, maire d’Ottawa, et Donna Gray, directrice générale de la Direction générale des services et communautaires. L’équipe ne néglige aucun effort pour protéger les personnes les plus vulnérables de la Ville pendant la pandémie. Elle a pris les moyens d’assurer les services essentiels et d’apporter de l’aide en respectant les recommandations de sPO sur la sécurité. Voici les services essentiels :
    • sécurité alimentaire;
    • vérifications du bien‑être;
    • aide apportée aux personnes âgées dans les zones rurales et aux personnes âgées isolées;
    • refuges communautaires et familiaux;
    • sans-abris;
    • dépistage dans les refuges;
    • aide essentielle pour les sans‑abris;
    • aide financière aux particuliers et aux familles.
  • OC Transpo a confirmé qu’un autre chauffeur d’autobus a été diagnostiqué de la COVID-19. Ce chauffeur est en autoconfinement depuis qu’il est symptomatique, le 19 avril 2020. SPO et OC Transpo travaillent en étroite collaboration pour retracer tous ceux et celles qui ont pu être en contact rapproché avec ce chauffeur. Compte tenu des nouvelles précautions adoptées par OC Transpo pour protéger les résidents et le personnel, le risque que le virus se transmette aux usagers est très faible. Ce chauffeur a conduit trois autobus aux dates cruciales et sur les circuits suivants :
  • le vendredi 17 avril 2020 :
    • circuit 111 : depuis la station Baseline à 5 h 35 jusqu’à la station Billings Bridge à 6 h 08;
    • circuit 44 : depuis la station Billings Bridge à 6 h 15 jusqu’à la station Hurdman à 6 h 44;
    • circuit 44 : depuis la station Hurdman à 6 h 48 jusqu’à la station Billings Bridge à 7 h 18;
    • circuit 111 : depuis la station Billings Bridge à 7 h 27 jusqu’à la station Baseline à 8 h;
    • circuit 111 : depuis la station Baseline à 8 h 05 jusqu’à la station Billings Bridge à 8 h 38;
    • circuit 44 : depuis la station Billings Bridge à 8 h 45 jusqu’à la station Hurdman à 9 h 14;
    • circuit 44 : depuis la station Hurdman à 9 h 18 jusqu’à la station Billings Bridge à 9 h 48;
    • circuit 111 : depuis la station Billings Bridge à 9 h 47 jusqu’à la station Baseline à 10 h 30;
    • circuit 111 : depuis la station Baseline à 10 h 30 jusqu’à la station Billings Bridge à 11 h 11;
    • circuit 44 : depuis la station Billings Bridge à 11 h 22 jusqu’à la station Hurdman à 11 h 51;
    • circuit 44 : depuis la station Hurdman à 12 h (midi) jusqu’à la Billings Bridge à 12 h 31;
    • circuit 44 : depuis la station Billings Bridge à 12 h 37 jusqu’à la station Hurdman à 13 h 06;
    • circuit 44 : depuis la station Hurdman à 13 h 15 jusqu’à la station Billings Bridge à 13 h 46;
    • circuit 44 : depuis la station Billings Bridge à 13 h 52 jusqu’à la station Hurdman à 14 h 21;
  • le samedi 18 avril 2020
    • circuit 75 : depuis le Centre Rideau à 4 h 09 jusqu’au Centre Barrhaven à 4 h 54;
    • circuit 75 : depuis le Centre Barrhaven à 4 h 58 jusqu’à la station Centre Rideau E à 5 h 42;
    • circuit 42 : depuis la station Hurdman à 6 h 10 jusqu’à la station Blair à 6 h 40;
    • circuit 34 : depuis la station Blair à 6 h 47 jusqu’à l’intersection du chemin Renaud et de la promenade Saddleridge à 7 h 17;
    • circuit 34 : depuis l’intersection du chemin Renaud et de la promenade Saddleridge à 7 h 17 jusqu’à la station Blair à 7 h 55;
    • circuit 42 : depuis la station Blair à 8 h 05 jusqu’à la station Hurdman à 8 h 34;
    • circuit 42 : depuis la station Hurdman à 8 h 40 jusqu’à la station Blair à 9 h 10;
    • circuit 34 : depuis la station Blair à 9 h 17 jusqu’à l’intersection du chemin Renaud et de la promenade Saddleridge à 9 h 47;
    • circuit 34 : depuis l’intersection du chemin Renaud et de la promenade Saddleridge à 9 h 47 jusqu’à la station Blair à 10 h 25;
    • circuit 42 : depuis la station Blair à 10 h 35 jusqu’à la station Hurdman à 11 h 04;
    • circuit 42 : depuis la station Hurdman à 11 h 10 jusqu’à la station Blair à 11 h 40;
  • le dimanche 19 avril 2020
    • circuit 48 : depuis la station Hurdman à 7 h 27 jusqu’au centre commercial Elmvale Acres à 8 h 01;
    • circuit 48 : depuis le Centre commercial Elmvale Acres à 8 h 05 jusqu’à la station Hurdman à 8 h 36;
    • circuit 9 : depuis la station Hurdman à 8 h 45 jusqu’à l’intersection de l’avenue Daly et de la rue Nicholas à 9 h 10;
    • circuit 9 : depuis l’intersection de l’avenue Daly et de la rue Nicholas à 9 h 12 jusqu’à la station Hurdman à 9 h 39;
    • circuit 46 : depuis la station Hurdman à 10 h 05 jusqu’à la station Billings Bridge à 10 h 40.

Comptes rendus du gouvernement provincial

Le gouvernement de l’Ontario a publié les comptes rendus suivants.

  • Pour veiller à ce que ceux qui en ont besoin continuent de recevoir des soins de grande qualité, le gouvernement permet désormais aux organismes de santé mentale et de lutte contre les dépendances de réaffecter leur personnel d’un emplacement ou d’un programme à un autre et de faire appel à du personnel à temps partiel, à du personnel temporaire ou à des contractants supplémentaires. Les organismes sont tenus de fournir aux travailleurs et travailleuses la formation nécessaire pour atteindre les objectifs de leur plan de réaffectation.
  • Le gouvernement de l’Ontario met actuellement au point un plan d’action pour la protection des personnes vulnérables, afin de mieux protéger les populations vulnérables contre la pandémie de COVID‑19. Ce plan s’appuie sur les mesures déjà adoptées par le gouvernement visant à protéger les personnes qui vivent dans un milieu où les risques sont élevés, notamment les établissements pour personnes ayant une déficience intellectuelle, les refuges pour les victimes de violence sexiste et de la traite des personnes, les foyers pour enfants ainsi que les établissements collectifs qui fournissent des services aux personnes autochtones vulnérables et à leur famille, aussi bien dans les réserves que hors réserves. Le Plan d’action contre la COVID-19 pour la protection des personnes vulnérables porte sur trois domaines précis :
    • L’amélioration du dépistage et la réduction des risques d’exposition afin d’éviter la propagation :
      • Renforcer le dépistage auprès des visiteurs, du personnel et des résidents, et limiter les visites non essentielles;
      • Fournir des masques au personnel des établissements de soins collectifs ainsi qu’une formation sur la manière d’utiliser l’équipement de protection individuelle en cas d’éclosion;
    • La lutte contre les infections : gestion des éclosions et contrôle de la propagation :
      • Augmenter les tests auprès du personnel et des clients qui présentent des symptômes afin de déterminer s’ils doivent être isolés et si d’autres mesures doivent être mises en œuvre pour lutter contre les infections dans l’établissement;
      • Prévoir d’interdire au personnel de travailler dans plus d’un établissement de soins collectif pendant la pandémie, en particulier dans le cas des établissements pour personnes ayant une déficience intellectuelle, des établissements qui offrent des services d’intervention et des refuges pour les victimes de violence sexiste et de la traite des personnes;
      • Fournir une formation et un soutien supplémentaires, y compris des conseils sur la manière d’isoler les clients, dans les établissements confrontés à une éclosion, où les risques sont élevés;
    • Le maintien des effectifs et la gestion des pénuries de personnel :
      • Travailler avec les organismes pour promouvoir la stabilité des effectifs et renforcer la capacité des établissements où les risques sont élevés.

Comptes rendus du gouvernement fédéral

Le gouvernement fédéral a publié aujourd’hui les comptes rendus suivants.

  • Le gouvernement a mis sur pied le Groupe de travail sur l’immunité face à la COVID-19, dont la direction sera assurée par le Dr David Naylor, la Dre Catherine Hankins, le Dr Tim Evans, la Dre Theresa Tam et la Dre Mona Nemer. Ce groupe de travail établira des priorités et assurera, dans tout le pays, la coordination d’une série de prélèvements d’échantillons de tests sanguins qui nous indiqueront l’étendue de la propagation du virus au Canada et nous permettront d’évaluer de manière fiable l’immunité et les vulnérabilités potentielles des populations canadiennes.
  • Il a investi 40 millions de dollars dans le réseau canadien de génomique COVID-19 (RCanGéCO), dirigé par Génome Canada, pour coordonner les efforts de séquençage du génome du virus et des hôtes de la COVID-19 dans tout le Canada. Cette recherche nous aidera à définir le parcours du virus, ses différentes souches et sa façon de provoquer différentes formes de maladie chez les gens. Il apportera aussi de précieux renseignements aux responsables de la santé publique. Les résultats de ces recherches seront à la disposition des chercheurs du monde entier afin d’appuyer d’autres recherches, y compris celles portant sur l’élaboration d’un vaccin canadien.
  • Pour accélérer le développement d’un vaccin contre la COVID-19, le gouvernement fédéral a investi 23 millions de dollars dans le centre Vaccine and Infectious Disease Organization (VIDO‑InterVac) pour accélérer la mise au point d’un vaccin contre la COVID-19. Ce financement soutiendra les essais précliniques et cliniques d’un éventuel vaccin contre la COVID-19. Ce sont des étapes essentielles pour garantir l’efficacité et l’innocuité des vaccins.
  • Il investira plus de 600 millions de dollars sur deux ans, dans le cadre du Fonds stratégique pour l’innovation, afin d’appuyer le travail du secteur privé dans l’élaboration d’un vaccin et les essais cliniques thérapeutiques liés à la COVID-19, ainsi que les occasions de biofabrication au Canada.
  • Il a investi 10 millions de dollars pour améliorer les données mises à la disposition des administrations de la santé, ce qui permettra de coordonner et de mieux échanger les données d’un océan à l’autre, en plus d’améliorer l’intervention du Canada contre la COVID-19.
  • Il investira 10,3 millions de dollars sur deux ans et 5 millions de dollars dans les années suivantes pour aider le Réseau canadien de recherche sur l’immunisation à effectuer des recherches sur le vaccin et des essais cliniques, ainsi que pour améliorer la capacité du Canada à vérifier l’innocuité et l’efficacité du vaccin.
  • Il investira aussi 114,9 millions de dollars par l’entremise des Instituts de recherche en santé du Canada dans des projets de recherche qui permettront d’accélérer l’élaboration, l’essai et la mise en œuvre de contre-mesures médicales et sociales visant à atténuer la vitesse de propagation de la COVID-19 ainsi que ses répercussions sociales et celles sur la santé.
  • En outre, le gouvernement du Canada investira plus de 675 000 $ dans le cadre du Réseau de cellules souches pour appuyer deux nouveaux projets de recherche et un projet d’essai clinique. L’essai clinique permettra d’évaluer la sûreté d’une éventuelle thérapie cellulaire visant à réduire les conséquences et la gravité de la détresse respiratoire aiguë liée à la COVID-19. Les deux projets permettront d’acquérir de précieux renseignements sur la façon dont les cellules des voies respiratoires et le cerveau sont touchés par le virus.
  • Le gouvernement fédéral finance aussi les demandes d’aide militaire de l’Ontario et du Québec pour venir au secours des foyers de soins de longue durée.

Nous tenons à remercier les résidents et résidentes de Kanata‑Nord de rester fidèles aux consignes, de se confiner et de continuer de respecter la distanciation physique dans la collectivité. Je suis toujours aussi extrêmement fière de vous.