Le point sur la COVID-19 dans Kanata-Nord : le 19 mai

Bonsoir Kanata-Nord,

J’espère que vous avez apprécié cette longue fin de semaine. Ma famille et moi avons profité du beau temps pour passer beaucoup de temps à l’extérieur. Avec les prévisions météorologiques au beau fixe, je suis heureuse de constater que d’autres restrictions sont assouplies aujourd’hui dans les parcs. Rappelez-vous toutefois que nous devons continuer de respecter les lignes directrices de Santé publique Ottawa : maintenir une distance physique de deux mètres avec les autres, se laver les mains régulièrement et surveiller l’apparition éventuelle de symptômes. Malgré les signes encourageants d’aplatissement de la courbe, nous sommes toujours en pleine pandémie. Le travail que nous avons accompli à ce jour a rendu possible l’allègement des restrictions. Nous devons poursuivre sur cette lancée pour arrêter la propagation de la COVID-19 et mettre à profit les progrès enregistrés.

Le point à Kanata-Nord

  • Au cours de la fin de semaine, le gouvernement provincial a autorisé la réouverture des terrains de golf. Malheureusement, cette mesure signifie que les membres du public ne pourront plus accéder au Kanata Golf and Country Club (ClubLink), y compris pour traverser le terrain, jusqu’à la fin de la saison. Il s’agit là d’une pratique normale en pleine saison de golf.
  • Le Marché des producteurs de Kanata reprend ses activités ce samedi 23 mai. En raison de la pandémie de COVID-19, la marche à suivre a été modifiée afin de garantir la sécurité des employés et des clients. Les résidents sont désormais invités à commander en ligne et à récupérer leurs victuailles au marché. Vous pouvez consulter la liste complète des vendeurs et des points de commande ici.
  • L’Atelier Maker Mobile uOttawa a modifié son mode de fonctionnement en offrant des ateliers gratuits en STIM pour les familles. De plus, l’équipe de l’Atelier Maker Mobile uOttawa propose gratuitement aux enfants de la 3e à la 6e année un Club de programmation Scratch. Par le biais de leur plateforme de cours Google en ligne, les participants recevront chaque semaine deux défis de programmation à relever. Le club sera en activité pendant trois semaines, offrant ainsi aux enfants la possibilité de relever six défis. Les nouveaux groupes démarreront le mardi.

Le point à la Ville d’Ottawa et à Santé publique Ottawa (SPO)

Voici les dernières nouvelles de la Ville d’Ottawa et de SPO :

  • Aujourd’hui, SPO a signalé 22 nouveaux cas et, malheureusement, un nouveau décès. Nous comptons donc 1 824 cas et 202 décès cumulés.
  • En réponse à l’annonce du gouvernement provincial de son intention de rouvrir les installations récréatives extérieures, la Ville d’Ottawa entend mettre en place la première étape de son plan de réouverture. Ainsi, les installations suivantes sont à présent ouvertes :
    • Terrains de baseball
    • Terrains de soccer
    • Terrains de disque-golf
    • Terrains de tennis, de paddle-tennis et de tennis de table
    • Terrains de pickleball
    • Terrains de basketball
    • Planchodromes
    • Aire pour chiens sans laisse
    • Bancs, aires de pique-nique et abris
  • Les interdictions provinciales sont toujours en vigueur en ce qui concerne les structures de jeu, les balançoires, les glissoires, les aires de jeux d’eau et de jets d’eau, les pataugeoires et le matériel d’exercice.
  • Bien que les restrictions soient assouplies, les résidents sont tenus de respecter les lignes directrices de Santé publique Ottawa.
    • Les rassemblements de plus de cinq personnes sont interdits.
    • Les résidents doivent maintenir une distance de deux mètres entre eux.
    • Se laver les mains régulièrement.
    • Rester à la maison lorsque l’on ne se sent pas bien.
    • Bien que les bancs et les tables de pique-nique puissent à nouveau être utilisés, rappelez-vous qu’ils ne seront pas désinfectés régulièrement et que vous devez vous laver ou vous désinfecter les mains après les avoir utilisés.

 

  • La semaine dernière, SPO annonçait que tous les résidents présentant des symptômes de la COVID-19 pouvaient subir un test de dépistage. Ils peuvent se rendre au Centre d’évaluation ou dans l’une des deux cliniques de soins. La Dre Vera Etches a précisé que les personnes pouvant gérer leurs symptômes à domicile devraient malgré tout subir un test. Les résultats obtenus aideront SPO à arrêter la transmission. Ils aident à détecter les cas plus rapidement, à comprendre ce qui se passe dans la collectivité, à enquêter sur la source et à identifier les éclosions plus tôt.
  • SPO partage ses recommandations avec les entreprises autorisées à reprendre leur activité. Les employés ne sont actuellement pas tenus de subir un test de dépistage avant leur retour au travail, mais sont invités à effectuer une auto-évaluation avant chaque quart de travail. Les employés qui présentent des symptômes d’infection compatibles avec ceux de la COVID-19 ne doivent pas se rendre au travail. Vous pouvez accéder à l’outil d’auto-évaluation du gouvernement provincial ici.
  • Le Groupe de travail sur les besoins humains de la Ville est à la recherche de masques non médicaux pour les résidents les plus vulnérables d’Ottawa. Les personnes souhaitant faire des dons de masques peuvent écrire un courriel à l’adresse donations@ottawa.ca afin de prendre rendez-vous. Le Groupe de travail sur les besoins humains recherche :
    • Des masques constitués d’au moins deux couches de tissu tissé serré qui permet la circulation de l’air (faits de draps en coton, de coton pour courtepointe ou de flanelle, par exemple;
    • Des masques dotés de poches ou de fentes pour insérer des filtres amovibles;
    • Des masques utilisés pour recouvrir d’autres masques ou respirateurs afin de prolonger leur utilisation.

Le point au provincial

Voici les plus récentes mises à jour du gouvernement de l’Ontario :

  • Le gouvernement de l’Ontario a annoncé le prolongement de la fermeture des écoles pour le reste de l’année scolaire. Le gouvernement planifie la réouverture des écoles pour l’année scolaire 2020-2021. Tous les élèves qui, avant le décret initial ordonnant la fermeture des écoles, en mars, étaient en voie d’obtenir cette année leur diplôme de fin d’études secondaires pourront l’obtenir. Et tous les élèves de la province recevront leur bulletin scolaire. Plus tard cette année, le gouvernement rendra public un plan visant à renforcer les protocoles d’apprentissage et de sécurité afin de permettre aux élèves et au personnel de retourner dans les classes pour l’année scolaire 2020-2021.
  • Le gouvernement de l’Ontario planifie la réouverture graduelle des garderies et l’ouverture des camps d’été de jour, pourvu que l’on continue à constater des progrès dans les tendances des principaux indicateurs de santé publique. En supposant que se poursuivent les tendances positives qu’enregistrent les principaux indicateurs de santé publique, on pourra permettre aux camps de jour estivaux, tant intérieurs qu’extérieurs, d’ouvrir en juillet et en août de cette année, moyennant le respect de consignes strictes en matière de santé et de sécurité. Les camps avec nuitée ne seront pas autorisés à ouvrir cet été.
  • Aujourd’hui, sur avis du médecin hygiéniste en chef de l’Ontario, le gouvernement de l’Ontario a prolongé tous les décrets d’urgence actuellement en vigueur au moins jusqu’au 29 mai 2020. Il s’agit notamment des décrets relatifs à la fermeture des bars et des restaurants ― sauf pour l’offre de plats à emporter et la livraison ―, aux restrictions sur les activités sociales de plus de cinq personnes et à la réaffectation des effectifs pour renforcer les équipes des foyers de soins de longue durée et des établissements de soins collectifs comme les maisons de retraite et les refuges pour femmes. Vous pouvez consulter la liste complète des commerces essentiels ici.
  • Le gouvernement provincial commence officiellement la première étape du cadre visant le déconfinement de la province. Le gouvernement autorise la réouverture de certaines installations récréatives de plein air, notamment les installations sportives et les terrains à usages multiples, les parcs canins, les aires de pique-nique, les bancs publics de même que les installations couvertes dans les parcs et les aires de loisirs. Toutefois, les aires et installations de jeux extérieures, les installations de conditionnement physique, les piscines publiques, les pataugeoires et autres installations aquatiques extérieures resteront fermées jusqu’à une étape plus avancée du déconfinement de la province.
  • Aujourd’hui, le gouvernement de l’Ontario s’est engagé encore davantage à améliorer le système de soins de longue durée. Le gouvernement entend revoir le système de soins de longue durée afin de mieux comprendre les répercussions de l’épidémie de COVID-19, en lançant une commission indépendante sur le système de soins de longue durée de l’Ontario à partir de septembre. Les détails de la commission, notamment son mandat, sa composition, ses dirigeants et le calendrier de présentation des rapports, sont en voie d’élaboration. L’objectif est de pouvoir compter sur des conseils quant à la manière d’améliorer le système de soins de longue durée et de mieux protéger les résidents et le personnel contre toute nouvelle épidémie.
  • Le gouvernement a également approuvé la modification du décret d’urgence sur les rassemblements afin de permettre la participation à des rassemblements religieux depuis un véhicule, moyennant certaines conditions visant à empêcher la propagation de la COVID-19. Ainsi, il sera nécessaire de stationner son véhicule à une distance d’au moins deux mètres des autres véhicules, de ne partager son véhicule qu’avec les membres de son ménage, de ne pas sortir de son véhicule pendant le rassemblement et de limiter à cinq le nombre de personnes pouvant diriger le service à l’extérieur d’un véhicule automobile.

Le point au fédéral

Voici les plus récentes mises à jour du gouvernement du Canada :

  • Aujourd’hui, le premier ministre a décrit les diverses recherches et activités de développement menées face à la COVID-19 au Canada. Y figurent les premiers essais cliniques canadiens de vaccin contre la COVID-19, approuvés par Santé Canada et effectués au Centre canadien de vaccinologie de l’Université Dalhousie. Le Conseil national de recherches Canada collaborera avec le fabricant pour que, si les essais sont couronnés de succès, nous puissions le produire et le distribuer au Canada. Le gouvernement du Canada investit 450 millions de dollars dans ce projet pour s’assurer que les chercheurs et les instituts de recherche puissent poursuivre leurs travaux.
  • Pour mieux aider les organismes communautaires à surmonter la pandémie, le gouvernement fédéral a lancé le Fonds d’urgence pour l’appui communautaire, doté d’un budget de 350 millions de dollars. L’essentiel de ce fonds sera distribué par le biais de Centraide, Fondations communautaires du Canada et la Croix-Rouge. Ce fonds aidera à :
    • Augmenter les livraisons à domicile de produits alimentaires et de médicaments par des bénévoles.
    • Développer davantage les lignes d’assistance téléphonique qui fournissent de l’information et du soutien.
    • Aider les Canadiens vulnérables à obtenir des prestations du gouvernement.
    • Fournir aux bénévoles la formation, le matériel et le soutien nécessaires pour qu’ils continuent d’apporter leur précieuse contribution à la lutte contre la COVID-19.
    • Remplacer les contacts personnels et les rencontres sociales par des rencontres ou des contacts virtuels par téléphone, messages textes, téléconférences ou Internet.
  • L’Allocation canadienne pour enfants sera augmentée afin d’aider les parents à surmonter la crise de la COVID-19. Les parents pourront ainsi recevoir 300 $ de plus par enfant en mai. À compter du 20 juillet, l’Allocation canadienne pour enfants sera à nouveau augmentée pour l’année suivante, avec la hausse du coût de la vie.
  • Les femmes chefs d’entreprise sont confrontées à des défis particuliers avec cette pandémie de COVID-19. Bon nombre d’entre elles exploitent des entreprises de plus petite taille et ont des problèmes de liquidité. D’autres œuvrent dans des secteurs qui sont paralysés par la COVID-19, comme l’hôtellerie, la restauration ou la vente au détail. Pour mieux appuyer ces femmes pendant la crise, le gouvernement fédéral va investir 15 millions de dollars dans la Stratégie pour les femmes en entrepreneuriat.
  • Pour mieux soutenir les petites entreprises exploitées par leur propriétaire, le Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC) élargit ses critères d’admissibilité. Ces changements permettront à un plus grand nombre de petites entreprises canadiennes d’accéder à des prêts sans intérêt qui les aideront à couvrir leurs coûts d’exploitation à un moment où leurs recettes ont diminué en raison de la pandémie. Ces nouveaux critères élargis permettront notamment aux petites entreprises répondant aux conditions suivantes de postuler :
    • un compte d’opérations d’entreprise dans une institution financière participante;
    • un numéro d’entreprise de l’Agence du revenu du Canada, et avoir fait une déclaration de revenus en 2018 ou 2019;
    • des dépenses non reportables admissibles totalisant entre 40 000 $ et 1,5 million de dollars. Ces dépenses pourraient comprendre le loyer, les taxes foncières, les services publics et les assurances.

Continuez de nous écrire si vous avez besoin de quoi que ce soit.