Le point sur la COVID-19 dans Kanata Nord : le 9 juillet 2020

Bonjour, chers résidents de Kanata‑Nord,

J’espère que vous avez tous pu rester au frais pendant ce temps de canicule. La Ville a ouvert des centres de rafraîchissement d’urgence afin d’aider les résidents à fuir la chaleur. Tous les centres ont été aménagés pour permettre de respecter les protocoles de la distanciation physique, et nous rappelons aux résidents de porter un masque en tissu. En outre, au début de la semaine, certaines piscines extérieures ont été remises en service. Pour s’assurer que les consignes de distanciation physique sont respectées, les résidents peuvent réserver une plage horaire par téléphone; pour de plus amples renseignements, veuillez cliquer sur ce lien.

Dans l’ensemble du pays, nous constatons que les efforts consacrés à enrayer la propagation de la COVID-19 portent fruit. Le nombre de cas, les séjours à l’hôpital et les décès continuent de baisser. Puisque les commerces et les entreprises rouvrent leurs portes, nous devons continuer de faire attention. Nous sommes toujours en pleine pandémie. Dans d’autres villes, nous constatons qu’il peut y avoir de nouvelles éclosions du virus quand les consignes de santé et de sécurité ne sont pas respectées rigoureusement. La grande priorité de tous devrait être de protéger les résidents de notre Ville. Nous devons être solidaires. Portez le masque, lavez‑vous les mains, respectez la distanciation sociale et protégez‑vous!

Comptes rendus de la conseillère de Kanata‑Nord

  • Parce que nous continuons de passer plus de temps en plein air, il est essentiel de partager les sentiers dans notre collectivité. Veuillez garder un écart quand vous croisez quelqu’un d’autre.
  • De nombreux résidents ont communiqué avec nous à propos des excréments de chiens déposés dans les poubelles de la Ville. Veuillez noter qu’il n’est pas permis de déposer les excréments de chiens dans les poubelles publiques. La chaleur amplifie les odeurs nauséabondes et attire les insectes. Veuillez déposer les excréments d’animaux dans votre bac vert.
  • Les procédures judiciaires relatives à ClubLink, qui devaient avoir lieu cette semaine, ont été reprogrammées pour des raisons personnelles propres à un avocat chef de file. L’audience se déroulera les 13, 14 et 15 juillet; nous pourrons suivre le débat virtuellement en cliquant sur des liens :

Comptes rendus de Santé publique Ottawa (SPO) et de la Ville d’Ottawa

Voici les plus récents comptes rendus de la Ville d’Ottawa et de SPO.

  • SPO a annoncé aujourd’hui qu’il y avait quatre nouveaux cas et qu’il n’y avait pas eu de nouveaux décès, ce qui porte le total cumulatif de cas à 2 128 et le nombre de décès à 263.
  • Porter le masque sauve des vies. Au début de la semaine, les médecins chefs en santé publique des administrations locales ont annoncé une approche régionale dans le port du masque. Chacune des unités de la santé publique du Bureau de santé de l’Est de l’Ontario, du Bureau de santé du district de Leeds, Grenville et Lanark, du Bureau de santé du comté et du district de Renfrew et de Santé publique Ottawa obligera les particuliers à porter le masque dans certains lieux publics clos. En vertu de la directive qui a été publiée, le ou la responsable d’une entreprise ou d’un organisme qui ouvre ses portes doit s’assurer que cette entreprise ou cet organisme respecte les avis, les recommandations et les consignes des responsables de la santé publique, notamment ceux qui portent sur la distanciation physique, le nettoyage ou la désinfection. Le masque doit couvrir la bouche, le nez et le menton; il est essentiel que les résidents d’Ottawa sachent comment bien porter le masque, conformément aux consignes de SPO. Pour en savoir plus à propos des masques, veuillez regarder cette vidéo de SPO en cliquant sur ce lien.
  • La Ville d’Ottawa et SPO ont annoncé que la baignade dans les plages de la Ville ne représente pas un grand risque d’être contaminé par la COVID-19. Le virus est généralement transmis sur de courtes distances, dans l’air, par les gouttelettes respiratoires de la personne infectée, par contact direct avec une personne infectée ou en effleurant une surface qu’une personne infectée a elle‑même touchée. Le meilleur moyen de réduire la transmission de la COVID-19 dans les plages ou les parcs publics, c’est de respecter la distanciation physique et de porter le masque.
  • Le lundi 6 juillet 2020, la Ville a commencé à rétablir certains services et à rouvrir des installations qui avaient été fermées à cause de la COVID-19. Elle s’en remet aux consignes de SPO et respecte le plan de déconfinement progressif du gouvernement provincial. Ce plan de déconfinement, qui se déroule par phases, donne la priorité aux programmes et aux services qui promeuvent la relance sécuritaire et stratégique de l’économie d’Ottawa, en aidant en permanence les communautés vulnérables de la Ville. Sont donc ouverts :
    • les Centres du service à la clientèle de la Place Ben‑Franklin et de l’hôtel de ville d’Ottawa :
      • ces centres sont ouverts sur rendez-vous seulement pour les services au comptoir suivants : les licences de mariage, les services du ou de la commissaire à l’assermentation, les produits et les paiements Presto d’OC Transpo, les demandes d’accès à l’information et les achats de sacs jaunes pour les petites entreprises qui participent à la collecte des déchets et des matières recyclables de la Ville;
      • les résidents peuvent acheter en ligne les permis de stationnement sur rue; ils ont accès à tous les autres services au 3-1-1 en ligne;
      • le bureau des Services du Code du bâtiment est ouvert sur rendez‑vous seulement; on peut déposer les demandes de permis de construire, se faire délivrer ces permis et en acquitter les frais. La Ville continue d’assurer ces services en ligne sur le site ottawa.ca pour les demandes de permis de construire, la délivrance de ces permis, les demandes de permis d’enseigne, l’information sur le zonage, les rapports de conformité et l’ensemble des formulaires, des demandes et des frais à acquitter;
      • les résidents peuvent aussi prendre rendez‑vous pour payer les nouveaux droits des demandes d’aménagement, pour régler les frais relatifs aux terrains à vocation de parcs et les frais de rediffusion ou pour faire assermenter les déclarations solennelles (affidavits) dans les demandes d’aménagement en se rendant dans l’un des Centres du service à la clientèle;
    • les bureaux des Services sociaux et d’emploi (Services financiers) et du Programme de suppléments de loyer :
      • les quatre centres sont ouverts en semaine, de 10 h à 15 h, et offrent des services limités au comptoir, en plus de permettre aux résidents de déposer des documents. Tous les autres services sont offerts par téléphone et par courriel de 8 h 30 à 16 h 30;
      • le Centre Mary‑Pitt est le seul établissement dans lequel sont offerts des services limités au comptoir et où les résidents peuvent déposer des documents dans le cadre du Programme de suppléments de loyer; ce centre est ouvert de 10 h à 15 h en semaine. Le personnel continue d’assurer les services par téléphone et par courriel en semaine de 8 h 30 à 16 h 30;
    • des protocoles et des mesures de sécurité ont été mis en œuvre dans tous les Centres du service à la clientèle qui sont ouverts. Pour promouvoir la distanciation physique et amoindrir le risque de propagation, on a installé :
      • des écrans de protection en plexiverre;
      • des panneaux indicateurs sur la distanciation physique et des vignettes sur les bancs et sur le sol;
      • des produits désinfectants dans les zones communes, pour les visiteurs et les employés;
      • un représentant du Centre du service à la clientèle accueille les visiteurs, surveille les déplacements des clients et les guide pour qu’ils puissent se rendre au bon comptoir;
      • on a désigné les points d’accès et de sortie dans les établissements;
    • le Comité de l’agriculture et des affaires rurales a approuvé une modification provisoire du zonage pour assouplir la réglementation des terrasses des restaurants et des établissements de détail, afin d’encourager la reprise économique pendant la pandémie de COVID-19. On pourra mieux respecter la distanciation physique en assouplissant la superficie et la localisation des terrasses des restaurants et des espaces de vente au détail en plein air. Les propriétaires des commerces pourraient aussi aménager des terrasses et des espaces de vente éphémères sur des terrains privés comme des parcs de stationnement et dans des lieux plus proches des zones résidentielles que ce qui était permis auparavant. Cette modification temporaire de la réglementation produira ses effets jusqu’au samedi 31 octobre 2020. Le Comité de l’urbanisme de la Ville a approuvé cette modification le jeudi 25 juin 2020.

Comptes rendus du gouvernement provincial

Voici les comptes rendus les plus récents du gouvernement de l’Ontario.

  • Le gouvernement de l’Ontario a prolongé au moins jusqu’au 22 juillet 2020 tous les décrets d’urgence en vigueur et rendus en vertu de la Loi sur la protection civile et la gestion des situations d’urgence, en s’en remettant aux conseils du médecin hygiéniste en chef de l’Ontario. Cette décision permet au gouvernement provincial de se doter de la marge de manœuvre nécessaire pour protéger la santé et la sécurité du public quand les commerces et les entreprises seront plus nombreux à rouvrir leurs portes et que les citoyens rentreront au travail.
  • La semaine dernière, le premier ministre Doug Ford a annoncé que le gouvernement de l’Ontario offrirait, aux municipalités et aux partenaires communautaires autochtones des zones urbaines, un financement supplémentaire de 150 millions de dollars pour les aider à protéger les personnes vulnérables contre la COVID-19. Cet investissement servira à améliorer les refuges des sans‑abris et d’offrir des logements à plus long terme. Ce financement permet aussi de rénover des refuges existants pour permettre de mieux respecter la distanciation physique. Il pourrait aussi servir à offrir gîte et couvert aux personnes vulnérables.
  • Pour permettre aux camionneurs d’avoir plus facilement accès au dépistage de la COVID-19, le gouvernement de l’Ontario a noué un partenariat avec DriverCheck. Ce programme pilote permet aux camionneurs d’avoir accès au dépistage volontaire dans les différentes localités dans lesquelles l’achalandage des camions est considérable. Ce programme pilote est déployé par phases jusqu’au 8 septembre 2020; DriverCheck est une entreprise privée, qui mène actuellement le dépistage des drogues et de l’alcool dans l’industrie du camionnage.
  • Le gouvernement de l’Ontario étend l’accès à un service cellulaire et à large bande fiable dans les régions mal desservies ou non desservies dans la province, pour veiller à ce que les résidents qui peuvent se connecter en ligne soient plus nombreux. C’est aujourd’hui que l’on commencer à traiter les demandes déposées dans le cadre du Programme d’amélioration de la connectivité en Ontario (PACO), qui est doté d’un budget de 150 millions de dollars. Toutes les régions de l’Ontario qui ne respectent pas les normes nationales de débit à large bande pourraient avoir droit au financement offert par le gouvernement provincial. Les entreprises de télécommunications, les municipalités, les communautés autochtones et les organismes à but non lucratif sont invités à déposer des propositions ingénieuses et à consacrer leurs investissements, leurs compétences et leur expérience à l’amélioration de la connectivité dans les collectivités partout en Ontario. Les demandes préliminaires déposées dans la première vague du PACO doivent l’être au plus tard le 21 août 2020.
  • En mai 2020, le gouvernement de l’Ontario a tout de suite réagi aux déplorables constatations exprimées dans le rapport des Forces armées canadiennes. Le ministère des Soins de longue durée s’est penché sur les questions relatives au contrôle des infections, aux normes de pratique et de qualité des soins, aux fournitures, aux pratiques locales, à la communication, à la dotation en personnel et aux comportements inconvenants. Voici les mesures qui ont été prises jusqu’à maintenant :
    • chaque foyer alors réputé à haut risque a été inspecté ou fait l’objet d’une inspection;
    • les inspections de tous les foyers soutenus par les Forces armées canadiennes ont été effectuées, et depuis, elles ont été prolongées, en faisant appel aux inspecteurs qui étaient déjà sur les lieux;
    • on a temporairement nommé la direction de l’Altamont Care Community, de la Camilla Care Community, de l’Orchard Villa, de l’Extendicare Guildwood, du River Glen Haven, du Downsview Long Term Care, de la Woodbridge Vista Care Community, de Forest Heights et de l’Hawthorne Place Care Centre;
    • chaque foyer réputé à haut risque a dû soumettre au ministère un plan précisant les moyens adoptés pour améliorer les normes de soins;
    • d’autres mesures ont été adoptées pour aider le personnel et les résidents dans les foyers de soins de longue durée, notamment un financement d’urgence, l’assouplissement de la réglementation, le soutien en effectifs, un dépistage plus vaste, des directives et des consignes sur la gestion de l’épidémie, la prévention des infections et l’aide apportée par les hôpitaux publics aux foyers dans lesquels se produisent des éclosions.
  • Alors que la province continue de se déconfiner en respectant les consignes de sécurité, le gouvernement de l’Ontario investit trois millions de dollars afin d’offrir gratuitement, pour la toute première fois, une formation en ligne sur la santé et la sécurité au travail. Grâce à cette formation virtuelle, les demandeurs d’emploi et les travailleurs pourront plus facilement acquérir les compétences essentielles, en respectant la distanciation sociale et en prévenant la propagation de la COVID-19.
  • Dix cours sont offerts, sur des sujets comme le contrôle des infections, le déroulement des enquêtes sur les incidents liés à la santé et à la sécurité, l’utilisation sécuritaire des échelles, la prévention des glissades, du trébuchement et des chutes, ainsi que la lutte contre la violence et le harcèlement au travail. Les demandeurs d’emploi doivent, pour s’inscrire, communiquer avec un représentant des services d’Emploi Ontario dans leur région.
  • Le gouvernement de l’Ontario a déposé un projet de loi qui, s’il est adopté, lui donnerait la marge de manœuvre nécessaire pour lutter contre les risques et les effets permanents de l’épidémie de COVID-19. Cette loi permettrait de s’assurer que des mesures importantes restent en vigueur pour se prémunir contre la menace de COVID-19 à la fin de l’état d’urgence déclaré par le gouvernement provincial. Cette loi permettrait en particulier :
    • de continuer d’appliquer les décrets d’urgence en vigueur en vertu de la Loi sur la protection civile et la gestion des situations d’urgence (LPCGSU) pour une durée initiale de 30 jours;
    • à la lieutenante‑gouverneure en conseil de proroger ces décrets pour une durée d’au plus 30 jours à la fois, au besoin, afin de continuer de protéger les Ontariens et les Ontariennes;
    • à la lieutenante‑gouverneure en conseil de modifier certains décrets d’urgence prorogés en vertu de la LPCGSU si la modification se rapporte :
      • à la réaffectation du personnel ou aux règles relatives aux lieux de travail et à la gestion;
      • à la fermeture des lieux et des espaces ou réglementation relative aux protocoles selon lesquels les entreprises et les établissements peuvent rouvrir leurs portes pour offrir en toute sécurité des biens ou des services;
      • à la conformité aux consignes de la santé publique;
      • aux règles relatives aux rassemblements et aux événements publics organisés;
    • d’interdire de rendre de nouveaux décrets d’urgence;
    • d’abroger les décrets d’urgence dans les cas où il est sécuritaire de le faire.
  • Puisque l’épidémie de COVID-19 a des répercussions sur tous les Ontariens et toutes les Ontariennes, le gouvernement provincial a adopté la Loi de 2020 visant à favoriser la reprise économique face à la COVID-19, dans le cadre d’un plan destiné à relancer l’économie de l’Ontario, à créer de nouveaux emplois, à offrir plus de possibilités aux entreprises, à accélérer les projets d’infrastructures et à améliorer la qualité de vie pour tous et pour toutes dans l’ensemble de la province. Pour ce faire, le gouvernement de l’Ontario remaniera et modifiera de nombreuses lois, notamment :
  • Dans la relance de l’emploi et de la croissance :
    • la Loi sur le code du bâtiment;
    • la Loi sur le drainage;
    • la réduction des délais dans le cadre des projets d’infrastructures environnementales;
    • la Loi sur les évaluations environnementales;
    • la Loi sur l’inscription des entreprises agricoles et le financement des organismes agricoles;
    • la Loi sur l’aménagement du territoire;
    • la Loi sur le ministère des Affaires municipales et du Logement;
    • la Loi sur la santé et la sécurité au travail;
    • Investissements Ontario;
    • la Loi réduisant les frais liés à la réglementation pour les entreprises, la Loi sur l’obligation de faire rapport concernant la réduction des fardeaux administratifs et la Loi sur la modernisation de l’Ontario pour la population et l’entreprise;
    • la Loi sur les collectivités axées sur le transport en commun et la Loi sur le ministère de l’Infrastructure;
    • la Loi sur l’aménagement des voies publiques et des transports en commun;
  • dans le renforcement des collectivités :
    • la Loi sur les évaluations environnementales;
    • la Loi sur les municipalités et la Loi sur la cité de Toronto;
    • la Loi sur l’aménagement du territoire et la Loi sur les redevances d’aménagement;
    • la Priorité à l’environnement et à la santé;
  • dans la création des possibilités accrues pour les gens :
    • la Loi sur l’éducation;
    • la Loi sur les juges de paix;
    • la Loi sur le mariage;
    • la Loi sur l’Office de la télécommunication éducative de l’Ontario et la Loi sur l’Office des télécommunications éducatives de langue française de l’Ontario;
    • la Loi concernant les prêts sur salaire;
    • la Loi sur les infractions provinciales.

Comptes rendus du gouvernement fédéral

Voici les plus récents comptes rendus du gouvernement fédéral.

  • Le premier ministre a annoncé que le gouvernement du Canada investira 40 millions de dollars, sur trois ans, dans le Programme pour la formation et l’innovation en milieu syndical. Cet investissement permettra de s’assurer que les Canadiens et les Canadiennes qui rentrent au travail pourront suivre la formation nécessaire pour acquérir des compétences.
  • Au début de la semaine, le premier ministre Trudeau a tenu pendant deux jours une séance de réflexion virtuelle du Cabinet afin de tracer les contours de l’approche adoptée pour veiller à protéger la santé des Canadiens et des Canadiennes et à préserver la vigueur de notre économie. Les ministres ont parlé des stratégies à adopter pour améliorer la résilience de notre pays aux éventuelles vagues du virus.
  • Le gouvernement a publié un portrait économique et budgétaire pour donner aux Canadiens et aux Canadiennes une idée de la conjoncture économique à l’heure actuelle, en comparant les mesures que nous avons adoptées à celles d’autres pays et en précisant les éventualités auxquelles on peut s’attendre dans les prochains mois.
  • En outre, le gouvernement a publié une nouvelle mise à jour sur l’épidémiologie et la modélisation de la COVID-19, dont voici les faits saillants :
    • le nombre quotidien de cas déclarés et de décès diminue constamment;
    • les pics modestes dans le nombre de cas s’expliquent par des éclosions localisées;
    • les mesures de santé publique, dont la distanciation physique, le dépistage et le traçage des contacts, restent essentielles pour enrayer la propagation du virus.

N’hésitez pas à communiquer avec moi si vous avez besoin de quoi que ce soit. Soyez prudents.