Le point sur la COVID-19 dans Kanata Nord : le 26 novembre 2020

Bonsoir, Kanata-Nord,

Dans la semaine écoulée, les principaux indicateurs de la COVID-19 ont évolué dans le bon sens, ce qui est une excellente nouvelle! Nos efforts portent fruit; toutefois, nous ne devons pas nous reposer sur nos lauriers ni baisser la garde. Il faut absolument rester fidèles à nos comportements de protection, qui nous ont permis de réduire la propagation du virus dans notre collectivité. Veuillez porter le masque, vous laver souvent les mains et gardez une distance de 2 mètres par rapport à ceux que vous croisez quand vous sortez de chez vous. Ces mesures élémentaires nous permettent d’éviter des hospitalisations et des décès et d’avoir à fermer des entreprises et des écoles, en plus de nous épargner les conséquences négatives correspondantes.

Les Fêtes seront difficiles. Elles auront lieu dans moins d’un moins. Toutefois, la Dre Vera Etches, médecin chef en santé publique, nous recommande de ne fêter qu’avec les membres de notre ménage afin de réduire le risque de transmission de la COVID-19 et d’éviter de nous rendre dans d’autres villes pour visiter la famille et les amis. Je sais que ce sera difficile. Les Fêtes sont l’occasion de nous réunir avec la famille et les amis. Toutefois, nous devons tous collaborer afin de réduire la propagation de la COVID-19 en fêtant en présentiel avec les personnes qui vivent sous notre toit et en distanciel avec tous les autres. Si vous vivez seul(e), pensez à fêter exclusivement avec une seule autre personne afin de vous protéger pendant les Fêtes.

N’oubliez pas que les cas de COVID-19 sont non seulement des chiffres, mais aussi des drames humains. Chaque précaution que nous prenons pour ralentir la propagation est importante. Veuillez respecter les précautions recommandées par Santé publique Ottawa et soyez COVIDavisé(e) afin de pouvoir enrayer la COVID-19.

Le Tableau de bord de la COVID-19

Santé publique Ottawa (SPO) publie chaque jour un tableau de bord, qui est actualisé à partir de l’information la plus récente. Vous pouvez le consulter sur ce site Web. Il comprend de nombreux indicateurs. Outre le nombre de cas, voici les indicateurs que je suis attentivement.

  • Nombre de cas
    • Il s’agit du nombre de cas positifs qui ont été confirmés sur le territoire de la Ville et qui ont été recensés grâce à des contrôles. Cet indicateur est important pour avoir une vue d’ensemble de la COVID-19 dans notre collectivité. Or, il faut absolument savoir que les contrôles ne permettent de capter qu’un échantillon des vrais taux d’infection dans notre collectivité. Dans la semaine écoulée, il y a eu 252 nouveaux cas positifs confirmés :
      • vendredi :  + 77
      • samedi : + 36
      • dimanche : + 33
      • lundi : + 40
      • mardi : + 19
      • mercredi : + 23
      • jeudi : + 24
    • Malheureusement, il y a eu 9 décès cette semaine. Ces chiffres portent le total cumulatif à 8 279 personnes infectées par la COVID-19 et à 372 décès tragiques de résidents d’Ottawa.
  • Hospitalisations 
    • Il s’agit d’un indicateur important pour connaître la capacité des hôpitaux et la demande à laquelle ils doivent répondre. Nous continuons de constater que le nombre de personnes hospitalisées ne cesse d’augmenter. À l’heure actuelle, 23 personnes sont hospitalisées et 3 sont aux soins intensifs (SI). Cumulativement, 480 personnes ont été hospitalisées et 102 ont été admises aux SI depuis le début de la pandémie.
  • Éclosions
    • Il y a à l’heure actuelle à Ottawa 29 éclosions continues. Ce chiffre a une importance cruciale, puisqu’il permet de connaître les points très risqués. Il s’agit entre autres des foyers de soins de longue durée, des maisons de retraite, des hôpitaux, des écoles et des centres de garde d’enfants. La COVID-19 peut se propager rapidement dans ces établissements à haut risque, et il est essentiel de faire tout ce que nous pouvons pour endiguer la propagation dans ces lieux.
  • Capacité du réseau de la santé
    • Plus il y a de cas de COVID-19 sur le territoire de la Ville, plus il pourrait y avoir d’hospitalisations, ce qui pourrait avoir pour effet de réduire la capacité de notre réseau de la santé. Cette question est très importante à l’approche de la saison grippale. La section Capacité du réseau de la santé indique le nombre de lits occupés. À l’heure actuelle, 81 % des lits en soins intensifs sont occupés, contre 26 % pour les lits dotés d’un respirateur en soins intensifs.
  • Taux de positivité en pourcentage
    • Il s’agit du pourcentage de toutes les séances de dépistage de la COVID-19 qui ont donné lieu à un résultat positif pour l’infection. Ce taux s’établit actuellement à 1,6 %. Le taux de positivité est un autre indicateur qui nous renseigne sur l’importance de la contamination dans notre collectivité, et en abaissant ce chiffre, il est plus probable que nous ralentirons la propagation de la COVID-19 à Kanata-Nord.
  • Santé publique
  • Il faut absolument que les chargés de cas de SPO puissent rejoindre les personnes confirmées de la COVID-19 dans les 24 heures de leur signalement. L’objectif est d’y arriver dans 90 % des cas, et à l’heure actuelle, on y parvient à 94 %. En outre, il faut rejoindre dans les 24 heures les contacts de ces cas, ce qui est fait dans 92 % des cas. Si le nombre de personnes infectées de la COVID-19 continue d’augmenter, les ressources dont dispose SPO ne permettront pas de continuer de tracer les contacts.
  • Nombre de contacts par cas infecté
  • À l’heure actuelle, la moyenne est de 5,a3. Il s’agit du nombre moyen de personnes qui ont été en contact avec quelqu’un dont le résultat a été positif dans le dépistage du virus. Si ce nombre est important, c’est parce que plus il est élevé, plus le virus a d’occasions de se propager dans notre collectivité. Plus le chiffre diminue, plus il est facile de recenser les contacts rapprochés et de continuer de juguler la propagation du virus. Le moyen le plus efficace d’orienter positivement cet indicateur consiste à respecter les consignes de SPO et la distanciation physique, dans toute la mesure du possible, à se laver les mains et à porter le masque.

 

Comptes rendus de la Ville

  • Santé publique Ottawa (SPO) invite toutes les entreprises à être COVIDavisées ensemble pendant la saison des emplettes des Fêtes. Nous vous invitons à respecter les mesures COVIDavisées suivantes :
    • limitez le nombre total de personnes dans les magasins pour que les employés et les clients puissent respecter en permanence une distanciation physique de 2 mètres;
    • modifiez la façon de procéder ou faites appel à des repères visibles pour veiller à faire respecter la distanciation physique de 2 mètres;
    • posez des affiches pour rappeler à tous l’obligation de respecter la distanciation physique et la politique sur le port obligatoire du masque;
    • appliquez le Règlement temporaire sur le port obligatoire d’un masque;
    • assurez-vous que les employés portent le masque et gardent un écart de 2 mètres, y compris dans les salles de pause et les lieux non publics;
    • encouragez les clients à porter le masque en extérieur s’ils ne peuvent pas respecter la distanciation de 2 mètres;
    • soumettez tous les employés au dépistage des symptômes de la COVID-19 avant chaque quart de travail et assurez-vous qu’ils restent à la maison s’ils ont des symptômes ou des malaises;
    • prévoyez un produit de désinfection des mains ou des postes de lavage des mains pour les clients et les employés;
    • assurez-vous que les employés sont informés et formés sur l’importance de toutes ces mesures.
  • SPO a publié un compte rendu sur l’évolution de la transmission de la COVID-19 à Ottawa, après avoir analysé les données réunies pour les résidents d’Ottawa qui ont eu un résultat positif dans le dépistage de la COVID-19 afin de retracer les sources d’infection et les chaînes de transmission dans notre collectivité.
    • Voici les facteurs de risque courants selon ce compte rendu :
      • Les échanges sociaux, soit les occasions de se parler, de manger et de boire ensemble, dans les maisons, les bars et les restaurants, sur les terrasses ou dans les parcs (en intérieur comme en extérieur).
      • Les contacts rapprochés dans les lieux exigus pendant les activités sociales et dans les établissements de travail, en intérieur à la maison et dans les établissements de sport, dans les lieux exigus et mal aérés comme les vestiaires, dans les voitures, dans les salles de réunion et dans les salles de pause.
      • Le port incorrect ou irrégulier du masque dans les échanges avec ceux qui ne font pas partie du même ménage, dans les environnements achalandés et dans les lieux où la distanciation physique n’est pas respectée, pendant que l’on socialise avec les amis, la famille, les étudiants ou les clients, qu’on les encadre qu’on leur donne des cours ou qu’on leur prodigue des soins.
    • Ces facteurs de risque localement définis cadrent avec ce que l’Organisation mondiale de la santé a défini comme les « trois situations risquées » dans lesquelles la COVID-19 se propage plus facilement, surtout quand ces trois facteurs se conjuguent :
  • les lieux achalandés réunissant de nombreuses personnes à proximité;
  • les contacts rapprochés dans les entretiens dans lesquels des interlocuteurs se font face;
  • les lieux confinés et clos qui sont mal aérés.
  • Hier, à la séance du Conseil municipal la Dre Vera Etches a présenté un compte rendu sur l’intervention de la Ville pendant la pandémie. Vous pouvez prendre connaissance de son exposé en cliquant sur ce lien. Elle nous a rappelé que pour pouvoir détecter les infections et les éclosions, il faut que nos contacts se soumettent à un dépistage. Elle a aussi insisté sur l’importance de s’assurer que tous se portent bien, nous comme les personnes qui nous sont chères, d’autant plus qu’à l’heure actuelle, les heures d’ensoleillement raccourcissent. Il est normal de ne pas avoir bon morale. On peut se prévaloir de l’aide offerte; on peut consulter les détails sur mon site Web et sur le  site Web de SPO.

Comptes rendus du gouvernement provincial

  • Lundi, le gouvernement de l’Ontario a annoncé qu’il mettait sur pied le Groupe d’étude ministériel sur la distribution des vaccins contre la COVID-19, en misant sur les mesures que prend le gouvernement en prévision de la vaccination. Ce groupe de travail donnera des conseils dans l’élaboration et la mise en œuvre du programme de vaccination du gouvernement, notamment dans la distribution des vaccins contre la COVID en Ontario dans un souci d’éthique, de rapidité et d’efficacité. Ce groupe de travail se prononcera sur :
    • la livraison, l’entreposage et la distribution des vaccins;
    • l’aide à offrir aux partenaires du réseau de la santé afin de réaliser un programme de vaccination échelonné, qui priorisera initialement les populations vulnérables avant de s’enchaîner avec la vaccination de masse;
    • les lignes directrices cliniques dans le déroulement de la vaccination et la surveillance de l’adoption du vaccin;
    • les données, les rapports et les technologies permettant d’apporter de l’information ponctuelle, pertinente et exacte aux cliniciens qui s’occupent du déroulement de la vaccination, aux décideurs et au grand public;
    • la mise en œuvre d’un effort vaste et durable d’information publique et de sensibilisation communautaire pour encourager la vaccination.
  • Le gouvernement de l’Ontario met actuellement en œuvre 29 nouveaux projets de soins de longue durée, qui permettront d’aménager 3 000 places de soins de longue durée nouvelles et rehaussées dans toute la province. Ces projets permettront de réduire les listes d’attente et d’améliorer la qualité des soins et la qualité de vie des personnes âgées. Cette initiative s’inscrit dans le cadre du Budget de l’Ontario de 2020 :  Plan d’action de l’Ontario pour la protection, le soutien et la relance : il s’agit d’un plan d’action complet, destiné à réagir aux graves répercussions sanitaires et économiques de la COVID-19.

 

Avez-vous été vacciné(e) contre la grippe? La grippe s’apparente beaucoup à la COVID 19, notamment pour ce qui est des symptômes et de la transmission. Vous pouvez vous protéger contre la grippe en vous faisant vacciner. SPO organise des cliniques de vaccination contre la grippe sur tout le territoire de la Ville; le Centre commémoratif Éva James, dans Kanata-Sud, est l’établissement le plus proche pour notre collectivité. Vous pouvez prendre des rendez-vous en ligne ou en appelant au 613-580-6744.

Enfin, permettez-moi de vous inviter à encourager nos petites entreprises locales. Quand vous faites vos emplettes pour les Fêtes, je vous invite à privilégier les petites entreprises chaque fois que vous le pouvez et à encourager les amis et la famille à en faire autant. Ensemble, nous pouvons nous porter au secours de nos petites entreprises!

 

Continuez de vous protéger. Soyez COVIDavisé(e).

Portez‑vous bien.

Jenna Sudds