Le point sur la COVID-19 dans Kanata-Nord – le 25 février

Bonsoir Kanata-Nord,

Ottawa garde le statut Orange-restreindre du Cadre d’intervention pour la COVID-19 de la province. Hier, la Dre Vera Etches et le chef Anthony Di Monte ont informé le Conseil des derniers détails concernant le déploiement du vaccin. J’ai communiqué ces détails sur mon site Web, et ils sont consultables ici (en anglais seulement). En raison d’une récente augmentation du nombre de cas et d’autres paramètres connexes, la Dre Etches a indiqué qu’il est possible que la province fasse revenir Ottawa au statut Rouge-contrôler la semaine prochaine. Si c’était le cas, des restrictions plus strictes seraient à nouveau mises en place pour la COVID-19. La province examine actuellement les régions toutes les deux semaines, et j’informerai notre communauté si ce changement se produit.

Ce n’est pas le moment de baisser notre garde. La Dre Etches nous demande de rester vigilants. Merci de ne sortir que pour les déplacements essentiels et d’éviter les déplacements inutiles loin de chez vous. En public, respectez les mesures de distanciation physique, lavez-vous régulièrement les mains et portez toujours un couvre-visage – même en plein air, si vous êtes dans une zone achalandée.

 

Tableau de bord de la COVID-19
Santé publique Ottawa publie chaque jour un tableau de bord, qui est actualisé à partir de l’information la plus récente. Vous pouvez le consulter sur ce site Web. Il comprend de nombreux indicateurs. Outre le nombre de cas, voici quelques-uns des indicateurs que je surveille attentivement :

Nombre de cas

  • Il s’agit du nombre de cas positifs confirmés par un test dans notre ville. Cet indicateur est essentiel, car il donne une vue d’ensemble de la situation de la COVID-19 dans notre communauté. Il faut toutefois savoir que le dépistage ne donne qu’une idée des taux d’infection réels dans la population. Au cours de la dernière semaine, 370 nouveaux cas positifs ont été confirmés :
  • Vendredi + 59
  • Samedi + 67
  • Dimanche + 53
  • Lundi + 32
  • Mardi + 47
  • Mercredi + 50
  • Jeudi + 62
  • Malheureusement, il y a eu 4 décès cette semaine. Ces chiffres portent le total cumulatif à 14 532 personnes infectées par la COVID-19 et, tragiquement, à 439 décès de résidents d’Ottawa.

Hospitalisations

  • Le nombre d’hospitalisations est un important indicateur qui permet de comprendre la capacité d’accueil des hôpitaux au regard de la demande. Actuellement, il y a 21 personnes hospitalisées et 8 personnes à l’unité de soins intensifs (USI). Depuis le début de la pandémie, le total cumulé de personnes hospitalisées est de 717, et 156 personnes ont été admises à l’USI.

Éclosions

  • On compte actuellement à Ottawa 34 foyers d’éclosion. Cet indicateur est essentiel, puisqu’il permet de connaître les endroits où la transmission peut être très rapide. Il s’agit entre autres des foyers de soins de longue durée, des maisons de retraite, des hôpitaux, des écoles et des centres de garde d’enfants. La COVID-19 peut s’y propager rapidement, et c’est pourquoi il est important de tout faire en notre pouvoir pour y réduire au minimum la propagation.

Capacité du système de soins de santé

  • Plus il y a de cas de COVID-19 dans notre ville, plus il peut y avoir de patients hospitalisés, ce qui risque de réduire la capacité de notre système de soins de santé. Actuellement, 100 % des lits en soins actifs sont occupés, contre 75 % des lits en soins intensifs et 31 % pour les lits dotés d’un respirateur en soins intensifs. Cet indicateur prend en compte tout le système de santé.

Taux de positivité

  • Il s’agit du pourcentage de tous les tests de dépistage de la COVID-19 traités dont le résultat est positif. Le taux de positivité actuel de 2,1 %, est un autre indicateur qui nous renseigne sur l’importance de la propagation du virus dans notre communauté; plus ce chiffre baisse, plus il est probable que la propagation de la COVID-19 ralentisse dans notre communauté.

Santé publique

  • Il est très important que les chargés de cas de Santé publique Ottawa communiquent avec les personnes dont l’infection est confirmée dans les 24 heures après leur signalement. L’objectif est de le faire dans 90 % des cas et actuellement cet objectif n’est pas tout à fait atteint, puisqu’il se situe à 89 %. Il importe également de communiquer avec les contacts de ces personnes infectées dans les 24 heures, ce qui se produit 82 % du temps actuellement. Si le nombre de personnes infectées par la COVID-19 devait augmenter, les ressources disponibles à Santé publique Ottawa ne seraient pas suffisantes pour poursuivre la recherche de contacts.

Nombre de contacts par cas infecté

  • Actuellement, la moyenne est de 5,8. Ce chiffre représente le nombre moyen de personnes qui ont été en contact avec une personne dont le résultat au test de dépistage est positif. C’est une donnée importante : plus le chiffre est élevé, plus le virus risque de se propager dans la population. Plus il est faible, plus simple est la recherche de contacts étroits et plus la propagation du virus est réduite. Le moyen le plus efficace d’orienter positivement cet indicateur consiste à respecter les consignes de Santé publique Ottawa et la distanciation physique, dans toute la mesure du possible, à se laver les mains et à porter le masque.

Vaccination

  • Actuellement, 48 278 doses du vaccin contre la COVID-19 ont été administrées à Ottawa. Un total de 57 820 doses ont été reçues jusqu’à présent. Il est important de souligner que les stocks de vaccin Pfizer-BioNTech contre la COVID-19 sont calculés en fonction du nombre prévu de 5 doses par fiole. Parfois, une 6e dose supplémentaire est extraite et administrée avec succès.
  • Au début de cette semaine, 100 % des résidents admissibles des 82 maisons de retraite à Ottawa ont reçu leur première dose de vaccin.

 

Le point de la communauté

  • Comme de plus en plus de gens se tournent vers le plein air pour rester actifs, j’ai reçu de nombreux courriels proposant des suggestions sur la façon de le faire en toute sécurité :
  • L’étang Beaver et les sentiers environnants ont été très fréquentés cet hiver. Veuillez vous écarter pour laisser un espace de 2 mètres aux autres utilisateurs du sentier que vous croisez et, si cela est difficile, pensez à porter un masque.
  • Pour ceux qui utilisent le terrain de golf, sachez qu’il y a beaucoup de skieurs, raquetteurs et marcheurs qui profitent de cet espace vert. Veuillez vous éloigner physiquement, porter un masque au besoin et, quand vous marchez ou faites de la raquette, essayez de rester en dehors des pistes de ski pour que les skieurs puissent en profiter.

 

Le point de la Ville d’Ottawa

Distribution des vaccins

  • Le dimanche 14 février, le gouvernement provincial a publié une note de service communiquant le séquençage de populations prioritaires supplémentaires pour la première phase de la vaccination contre la COVID-19, entre autres choses.
  • Le plan de séquençage actualisé présente un changement positif : les personnes âgées de 80 ans et plus font maintenant partie des groupes prioritaires à qui le vaccin contre la COVID-19 est offert dans le cadre de la première phase du plan de déploiement provincial, car les stocks sont disponibles. Précédemment, les personnes âgées faisaient partie de la deuxième phase.
  • Il s’agit là d’une excellente nouvelle, puisque les personnes âgées sont exposées à de plus grands risques de conséquences graves en cas d’infection à la COVID-19.
  • Les travailleurs de la santé font également partie des groupes prioritaires de la première phase énoncés dans la directive provinciale, ainsi que les résidents des établissements de soins collectifs pour personnes âgées et les aînés autochtones, entre autres.
  • Pour l’instant, il est important de souligner que l’approvisionnement actuel en vaccins ne permet pas de vacciner immédiatement toutes les personnes âgées de 80 ans et plus, ce qui se fera probablement plus tard durant le mois de mars. Les personnes âgées de 80 ans et plus dans certaines communautés à haut risque, pourront être vaccinées à partir du 5 mars.
  • De plus amples renseignements dont l’emplacement de futures cliniques communautaires et d’autres facteurs de logistique ont été communiqués au Conseil hier. Vous pouvez en prendre connaissance sur mon site Web ici (en anglais seulement).
  • L’Équipe de santé familiale inuite Akausivik à Ottawa a commencé à vacciner l’une des populations les plus à risque du pays. Les premiers vaccins contre la COVID-19 ont été administrés le mercredi 17 février 2021, dans les locaux de l’Équipe de santé familiale inuite à Ottawa.

Comment prendre rendez-vous avec l’Équipe de santé familiale inuite? 

  • Appelez Akausivik au 613 740‑0999

Quand les locaux sont-ils ouverts?

  • Clinique/heures des rendez-vous de 10 h 30 à 16 h 30 du lundi au vendredi

Qui est admissible?

  • Tous les adultes inuits, y compris les familles et les aidants, à partir de 55 ans et plus, et les personnes à risque
  • Cette semaine, l’accent continuera d’être mis sur la vaccination des autres groupes de priorité immédiate, notamment l’administration des secondes doses aux travailleurs et fournisseurs de soins des foyers de soins de longue durée. Pour voir des statistiques de vaccination actualisées régulièrement, veuillez consulter le Tableau de bord de la COVID-19 de Santé publique Ottawa.

Réouverture des entreprises

  • Que signifie le passage au statut Orange-restreindre pour les entreprises? J’en ai partagé les détails sur mon blogue, ici (en anglais seulement).
  • Si vous êtes propriétaire d’une entreprise, je vous invite à consulter la Trousse de réouverture des entreprises de la Ville. Cette page contient une foule de ressources pratiques pour vous aider à rouvrir votre entreprise en toute sécurité.

 

Le point à l’échelle fédérale

  • Depuis le début de la pandémie, 855 126 cas de COVID-19 ont été recensés, dont 21 807 décès au Canada; ces chiffres cumulés nous renseignent sur l’amplitude de la maladie jusqu’à présent. Ils nous indiquent également, avec les résultats des études sérologiques, que la grande majorité des Canadiens restent vulnérables à la COVID-19 (en anglais seulement). De plus, l’émergence et la propagation de certains variants du virus SRAS-CoV-2 est une cause supplémentaire de préoccupations.
  • En date du 24 février, un total de 895 cas de variants préoccupants ont été signalés au Canada, dont plus de 854 cas de variants B.1.1.7, 40 de variants B.1.351 et 1 de variant P.1.

Nous vous remercions des efforts soutenus que vous déployez pour aplanir la courbe, Kanata-Nord. Je vous demande instamment de continuer à garder le cap. Nous y parviendrons!

Restez à la maison. Soyez prudents. Soyez COVID avisés.