Le point sur la COVID-19 dans Kanata-Nord : Le 16 avril

Bonsoir, Kanata-Nord.

Il n’y a rien que j’aimerais plus que de ne plus avoir à vous envoyer ces comptes rendus sur la COVID-19. Cependant, tant que le virus circule dans notre collectivité, je tiens à m’assurer que vous disposez des renseignements les plus récents et les plus exacts qui soient pour éclairer les décisions que vous devez prendre.

La situation actuelle de la COVID-19 dans notre ville et la province est catastrophique. Je vous prie de lire attentivement le présent compte rendu et de faire tout votre possible pour rester chez vous et en sécurité. En tant que mère de trois jeunes enfants, je sais à quel point cela est difficile. Toutefois, je sais que nous passerons au travers. Je suis consciente que nous devons faire le nécessaire et je vous demande d’en faire autant. Nos efforts individuels comptent.

Cet après-midi, le gouvernement de l’Ontario a annoncé que le décret provincial ordonnant de rester à domicile et l’état d’urgence seront prolongés d’au moins deux autres semaines, pour un total de six semaines. En outre, de nouvelles restrictions relatives aux déplacements et des mesures de santé publique supplémentaires sont imposées à compter de samedi 17 avril à 0 h 01. Ces mesures urgentes ont pour but de freiner l’augmentation rapide du nombre de cas de COVID-19 et de soulager les pressions croissantes sur le système de santé de la province.

Le contrôle aux frontières internationales et provinciales est renforcé, les installations des parcs sont fermées, les rassemblements en plein air avec des personnes autres que les membres de votre famille sont interdits. Les policiers et les agents d’application des règlements municipaux auront plus de pouvoirs pour faire respecter ces restrictions.

Toutes ces nouvelles sont extrêmement pénibles à entendre, et encore plus à assimiler.

Les variants préoccupants se propagent dans notre collectivité et des mesures drastiques doivent être prises pour réduire la transmission du virus.

Voici en quoi consistent les nouvelles restrictions qui entreront en vigueur samedi 17 avril à 0 h 01 :

  • Interdiction de tous les rassemblements et de tous les événements publics organisés à l’extérieur, sauf pour les membres d’un même ménage ou les rassemblements entre membres d’un même ménage et une personne d’un autre ménage vivant seule ou pour les proches aidants qui offrent du soutien à un membre d’un ménage;
  • Fermeture de tous les chantiers non essentiels du secteur de la construction;
  • Réduction de la limite de capacité à 25 pour cent dans tous les commerces de détail où le magasinage en magasin est permis. Cette mesure comprend les supermarchés, les épiceries, les dépanneurs, les marchés fermiers intérieurs, les pharmacies et tout autre magasin essentiel qui vend des aliments;
  • Fermeture de toutes les installations récréatives à l’extérieur, comme les parcours de golf, les terrains de basketball, les terrains de soccer et les terrains de jeux, à quelques exceptions près.

D’autres changements en vigueur à compter de lundi 19 avril, à 0 h 01, dont les suivants :

  • Limite de 10 personnes présentes dans les lieux de culte, les funérailles et les mariages.
  • Des points de contrôle seront mis en place pour restreindre les déplacements aux frontières interprovinciales entre le Québec et le Manitoba, sauf pour le travail, le transport de marchandises et les rendez-vous médicaux.

Changements en milieu de travail 

  • Le ministère du Travail a augmenté le nombre d’inspecteurs dans les lieux de travail, afin de s’assurer que tout employé qui n’est pas tenu de travailler en dehors de son domicile reste à la maison.

Application plus stricte des restrictions

On ne connaît pas encore tous les détails concernant l’application des restrictions à Ottawa. Nous en saurons plus prochainement. Voici ce que nous savons à l’heure actuelle :

  • Le ministère du Solliciteur général a également conféré de nouveaux pouvoirs temporaires d’application des règlements municipaux et de la Loi sur les infractions provinciales aux agents des Premières Nations et aux policiers.
  • À compter du samedi 17 avril 2021 à 0 h 01, les policiers et les autres corps policiers de la province auront le droit de demander aux citoyens leur adresse et le motif pour lequel ils ne sont pas à leur domicile.
  • De plus, les agents d’application de la loi auront le pouvoir d’arrêter les personnes dans leur véhicule pour s’enquérir des motifs de leurs déplacements.
  • Si les résidents ne respectent pas ces nouvelles restrictions, notamment dans le cas de rassemblements illégaux, ils pourraient être passibles d’une amende.
  • Cette mesure d’application supplémentaire sera uniquement en vigueur pendant la durée du décret ordonnant de rester à domicile et sera exclusivement destinée à faire respecter ce décret.

En attendant de plus amples détails, je ne peux que vous prier instamment de rester à la maison et de ne vous rendre dans les lieux publics que lorsque cela est indispensable, afin de réduire la propagation du virus. Si vous êtes admissible à recevoir le vaccin contre la COVID-19, prenez les dispositions nécessaires pour vous faire vacciner dans les plus brefs délais, quel que soit le vaccin qui vous est proposé. Les vaccins sont des moyens éprouvés de prévenir les infections graves, et quand vous vous faites vacciner, c’est non seulement vous que vous protégez, mais aussi toute la collectivité.

Je vous donnerai de plus amples renseignements dès que j’en aurai.

Restez en sécurité. Soyez COVIDavisés.

Prenez soin de vous,

Jenna Sudds