Le nom de Marianne Wilkinson est proposé pour désigner la passerelle pour piétons du centre-ville de Kanata.

Ancienne conseillère et maire de Kanata, Marianne Wilkinson s’est montrée une fervente partisane et une résidente dévouée de Kanata depuis 1968. Je suis très heureux de vous annoncer que, lors du Conseil d’aujourd’hui, le maire et moi-même avons déposé un avis de motion visant à obtenir le soutien nécessaire pour que la passerelle pour piétons du centre-ville de Kanata, qui enjambe la route 417, soit rebaptisée « Pont Marianne Wilkinson », afin de commémorer ses années de service dans notre communauté.

Marianne Wilkinson a été très tôt une pionnière et un modèle de fonction professionnelle pour les femmes en politique municipale. Elle s’est présentée au conseil municipal de March en 1970 et est devenue la première mairesse de Kanata en 1978. Mais avant d’être une femme politique, Marianne Wilkinson était une fonctionnaire, qui plaçait les besoins du public au premier plan de ses préoccupations. Son travail pour le comptoir alimentaire de Kanata, le Centre de ressources communautaires d’Ottawa Ouest, l’Association chorale de Kanata, et ses décennies de service dans la fonction publique ont fait de notre communauté un lieu où il fait meilleur vivre, travailler et élever nos familles.

Marianne a contribué à jeter les bases de la croissance et de la prospérité de notre communauté. Elle a joué un rôle important en facilitant la construction de la passerelle pour piétons du centre-ville de Kanata, qui relie le nord et le sud de la ville. Le fait de donner son nom à ce pont est une commémoration très appropriée de son dévouement pour Kanata et pour la Ville d’Ottawa. Merci, Marianne, pour vos années de service et d’avoir travaillé si dur pour contribuer à faire de notre communauté ce qu’elle est aujourd’hui.

La motion fera l’objet d’une discussion et d’un vote au cours de la réunion du conseil municipal du 23 juin 2021.